#735

>> Intermède salon (3)

« Auteur local »: quoi de plus dérisoire? Un poussah béat qui divague sur le secret des pyramides et la médecine d’Isis; une dame BCBG d’origine vietnamienne, qui a publié ses souvenirs à compte d’auteur; un bonhomme aux traits aussi rugueux que sa prose, qui propose une étude du tas de cailloux voisin; un fat bronzé exhibant ses feuilles photocopiées à reliure boudin, « pour les enfants » qu’il dit; des poètes incompris, aux plaquettes fluettes; des marginaux de cambrousse, aux gribouillis tachistes; des vieilles dames egrotantes, aux photos jaunies; le caricaturiste obligé; et des associations d’incitation à la lecture, qui donnent envie de se mettre au cinéma…

Le tout dans un gymnase, échos brutaux et lumières trop vives, pour un public familial aussi étique que perplexe, qu’attirent les auteurs de BD présents en majorité. Dans tout ça, trois petits auteurs de SF, qui se demandent un peu pourquoi on les a invités. Pas mécontents, satisfaits qu’ils sont de la conférence impeccablement organisée (et financée!) par un bibliothécaire-fan hautement sympatique et compétent, ça change, mais tout de même: tout ça pour ça? Et combien d’autres salons identiques, chaque week-end, dans tant de bourgs en mal d’existence culturelle?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *