#852

Délicieux plaisir pour amateur de roman à énigmes: Paris Première diffuse maintenant la série Nero Wolfe, adaptée des oeuvres de Rex Stout (19 épisodes, 2001-2002). C’est par les producteurs des Hercule Poirot et d’un niveau d’excellence équivalent.

Tout est absolument parfait — en dehors peut-être d’un léger manque de corpulence chez Wolfe. Cette attention aux détails, à la décoration, aux codes de couleur (le jaune de Wolfe auquel s’oppose du rouge pour Archie, par exemple), la musique (les staccatos de piano pour souligner des scènes souvent statiques/cérébrales), et bien entendu un casting tout simplement impeccable: Dickie presque wodehousien, Celia subliment garce, Saul malin, Fritz compassé, Cramer renfrogné et pesant… Vraiment, je suis aux anges! 🙂

Egalement découvert Glory Days, sur Série Club: titre français parfaitement idiot (c’est une tradition) — L’île de l’étrange — mais sinon ça démarre bien, du polar « cosy » sur une petite île américaine, ambiance entre polar à la Agatha Christie et bavardage à la Dawson (même créateur).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *