#872

Flûte, deux matins de suite où l’on m’interrompt des rêves intéressants… Hier vers 8h, ce sont les deux chatons qui par leurs léchouilleries m’ont réveillé au moment où j’allais interviewer Salman Rushdie. Et ce matin vers la même heure, le coup de sonnette d’un facteur me tira des songes au moment où j’allais danser au bal de l’Empereur avec un très jeune homme tout mignon.

2 réflexions sur « #872 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.