#1025

Le temps est de nouveau doux: ouf, on respire. Et donc, je travaille plus aisément. Le nez dans les comptes, aujourd’hui — je n’en raffole pas mais non seulement c’est nécessaire mais assez rassurant, en définitive.

Lecture de Wimbledon Green de Seth, un étrange comics de format quasi carré aux coins arrondis (hum, miam: beau!). Sur les magouilles et les mystères d’un collectionneur… de comics. Amusant, déroutant, une suite en cases minuscules tout à fait séduisante. Je lis aussi le quatrième TPB du Sandman Mystery Theatre, a favorite of mine. Du polar rétro à la saveur de pulp savamment perturbée par le réalisme de la narration.

Sinon? Un vieux polar, as usual (de l’oublié Francis Gerard), et le sympa mais agaçant Tunnel Visions de Christopher Ross, un essai datant de 2001 (un des nombreux bouquins de ma collection de livres sur Londres). Récit des observations mi-amusées mi-pédantes d’un intello ayant décidé de bosser dans le métro londonien. c’est attachant mais les notes genre « philo à deux sous » mâtinée d’un peu d’esprit bobo-New Age, ça m’irrite un rien. Ah, et puis un Princesse Saphir de Tezuka. J’adore les Tezuka rondouillards et rigolos.

1 réflexion sur « #1025 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *