#1066

Je sais, je sais, j’cause peu en ce moment. Petite période de speed éditorial, comme souvent, rien de grave. Bouclé les Anges électriques, somptueux ouvrage; suis en train de m’occuper des derniers détails pour le 4e Fiction, et le nouveau site des Moutons électriques ne devrait plus tarder à être en ligne…

Niveau lecture, j’ai dévoré rapidemment l’heinleinienne « trilogie Dingillian » de David Gerrold, très sympa mais alors, quelle barbe les passages hard-science! Lu à Paris l’autre jour Le Célibataire français du toujours savoureux essayiste dix-neuviémiste Jean Borie. Qui assène au passage quelques vérités un peu douloureuses à lire. Lu aussi le nouvel album de Jiro Tanigushi, Ciel radieux, toujours sensible et étrange. Et puis là, j’entame le premier des deux Georges Foveau réédités ces jours-ci en Folio-SF, j’étais assez curieux de lire ça, mélange fantasy/SF ethno/polar/langue précieuse… Pour le moment c’est chouette, même si l’auteur se prend un peu les pieds dans la trop grande circonvolution de sa langue, parfois… Mais ça me fait beaucoup penser à Malakansâr de Michel Grimaud, où j’en suis dans ma lecture – et il s’agit d’un roman que j’adore, donc excellente référence.

1 réflexion sur « #1066 »

  1. «l'auteur se prend un peu les pieds dans la trop grande circonvolution de sa langue, parfois… Mais ça me fait beaucoup penser à Malakansâr de Michel Grimaud, où j'en suis dans ma lecture – et il s'agit d'un roman que j'adore, donc excellente référence.»
    Ouf! je respire…
    J'arrive sur votre blog, via « Les peuples du soleil », car j'ignorais son existence… Et j'ai eu l'envie assez stupide de remonter le temps. Mais je reviendrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *