#1107

Il est fréquent que je me lève avec de la musique en tête. Ce matin, je savais qu’il s’agissait d’un morceau de Caravan, mais lequel? Après me l’être fredonné et avoir retrouvé une partie des paroles, j’ai réalisé que c’était un passage de « Nine Feet Underground ». Il vient de s’achever sur la chaîne du salon. Il y a quelque chose d’étonnamment satisfaisant dans le fait d’écouter un morceau que l’on avait en tête, je trouve. Comme si l’on posait un calque mental (le fredonnement) sur la réalité (le morceau véritable). Pour une fois, le réel coïncide exactement avec l’imaginaire.

3 réflexions sur « #1107 »

  1. Tu as de la chance, moi c’est l’inverse, quand l’air arrive a cesser je suis aux anges…

    J’ai eu une période Herbert Léonard, depuis quelques semaines c’est « l’amour à la plage » de Niagara. J’ai réalisé que c’est à cause d’un jingle publicitaire ressemblant, qui passe tout les matins à la même heure sur France Inter.

  2. Avant de partir bosser le matin ( 50 bornes matin et 50 le soir, faut s’occuper!! ), je peut passer un petit moment a chercher les morceaux de zique qui correspondent exactement à mon humeur du jour….ou alors simplement pour ne pas se rendormir ahah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *