#1126

Voyage à Bordeaux. Levé atrocement tôt, pour prendre un TGV qui, quelle surprise, fut en retard. Sur le quai, défilé de trois puis quatre vieilles maquerelles, vision inquiétante. Gros budget pommade et poudre, En quoi l’adoption d’un teint genre vieux sioux améliore-t-il l’esthétique de ce genre d' »executive women » sur le retour — ou alors, c’est pour faire peur à leurs jeunes collègues?

Un peu plus tard, j’émerge de mon demi-sommeil pour ouvrir un oeil sur le paysage, le ciel tuméfié me rappelle les rides et l’ocre des quatre terreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *