#939

Retour de Paris. Froid, vent, pluie: rude climat pour une promenade.

Comme d’habitude, premier dîner chez Higuma, mon resto japonais favori de la rue Ste Anne, en compagnie de mes colocs et de mon oncle Jean, mais aussi du sieur Daylon, de l’admirable Kathia et de son Fabrice Colin d’époux. Rires, complicités, idées folles, plans marketting, conversations — en bref, une excellente célébration du prix Razzy obtenu auprès de nos très chers amis de Bifrost pour le roman Sunk de Calvo & Colin.

Expo sur la collection Phillips, que j’avais déjà été voir mais revue avec un intense plaisir (on regrettera que les mots « respect du public » soient absents du vocabulaire du Musée du Luxembourg). Expo Bonnard au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, fraichement rouvert. Des chefs-d’oeuvre plein les yeux. Très belle collection permanente, aussi. Ce Braque fauve! Musée d’Orsay, encore et toujours.

Et puis les autres plaisirs: le restaurant russe au pied du Palais de Tokyo, le bar de ce dernier, la rencontre par hasard de Xavier « professeur X » Mauméjean sur le boulevard St Michel au crépuscule, un tour chez Mnémos, quelques achats chez W.H. Smith…

Et puis bien sûr… Un extraordinaire concert de Steve Hogarth en solo, juste trois bougies, un piano et… une voix, mais quelle voix!

2 réflexions sur « #939 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *