#950

Lu le troisième tome du Combat ordinaire de Larcenet. Puissant roman, toujours la claque.

Il me semble qu’avec le durcissement des rapports sociaux, une des choses qui tend à disparaître, c’est la notion de fierté dans le travail.

Ben moi j’suis fier: fier d’avoir un libraire qui m’appelle tout à l’heure pour me dire son admiration pour la couv du Jonas Lenn ; fier d’avoir relu L’été-machine de John Crowley que je publie en mai ; fier de publier ce roman qui est l’un des purs chef-d’oeuvres de la SF du XXe siècle (ah ah, très djeun’s, ça, mettre « pur » en mélioratif). Là je vais m’attaquer à la maquette de Ubik, le scénario, l’utime inédit de SF de Dick, et j’suis plutôt fier aussi de ce coup-là.

1 réflexion sur « #950 »

  1. Oh? Un tome III? Excellente nouvelle, le tome I m’avait mis à genou (Alzheimer venait justement de passer chez moi peu avant), mais à tête refroidie, la puissance de son récit n’avait rien perdu.

    Bonne nouvelle pour le Dick…
    Régal anticipé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *