#1358

Je ne suis pas en vacances, non, là ne se trouve pas la raison de ce léger silence. Bien au contraire: j’écris d’arrache-pied, m’étant remis à bosser sur la biographie de Nero Wolfe, l’Homme aux orchidées, pour le « bibliothèque rouge » new-yorkais de la fin d’année prochaine. Et le travail s’avère un peu plus ardu que prévu, le nombre d’enquêtes du duo Goodwin-Wolfe étant proprement débordant. Je n’en suis encore qu’en 1954 (Wolfe débute sa carrière en 1930 et disparaît en 1976) et cette bio atteint d’ores et déjà la longueur de celle d’Hercule Poirot (la plus longue de la collection à ce jour)… Afin que le volume ne devienne pas lui-même obèse, je vais être obligé de traiter la deuxième partie de carrière de façon un peu plus succinte. Ce n’est pas que simple — mais une activité ô combien plaisante!

Sinon, rien à voir: le weblog de mes djeun’s favoris, Axel et Félicité, trouve un très chouette rythme de carrière et devient un véritable fanzine, je trouve: je conseille la lecture de ce Monogandul de qualité. Et puis dans la catégorie blogues/zines que j’adore, y’a toujours le Moonmotel des camarades Daylon, Lasth et Mime. Et vous ai-je parlé des rêves de l’ami Al’? Eh ben c’est chose faite. Bonnes fêtes.

1 réflexion sur « #1358 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *