#1402

Entre deux re-visionages des Woody Allen, j’ai regardé hier soir le Mary Shelley’s Frankenstein de Kenneth Branagh. Je ne l’avais jamais vu et me demandais depuis longtemps pourquoi tout le monde l’avait ainsi enfoncé, pourquoi il avait fait un tel flop. Maintenant je comprends: ce film est superbe.

J’imagine que les gens voulaient un deuxième daube comme le Bram Stoker’s Dracula de Coppola (qui co-produisit le Branagh), un bon gros film hollywoodien, avec un casting lamentable, une script-girl incompétente et des effets spéciaux pour épater le bas peuple. Yeah! Eh bien c’est sûr, là, c’est la déception: un film historique typiquement britannique, un casting formidable, de la grâce et de l’esthétique… Finalement, il est certain qu’on a là un film nettement plus proche d’une adaptation de Jane Austen ou des réalisations de James Ivory que d’un blockbuster d’horreur. Branagh, quoi. Un tel décalage fut forcément fatal au succès commercial. Reste une très belle oeuvre, pourtant.

3 réflexions sur « #1402 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *