#1403

C’est à la fois fasciné et avec une sorte de crainte que j’avance toujours dans la biographie d’Oscar Wilfe par Neil McKenna. « Crainte » au sens de… de suspense, ma foi, comme si pourtant je ne savais pas le résultat de cette existence. Mais toute cette bio tend vers le procès final, et les dangers s’accumulent sur ce fou d’Oscar. C’est beau, poignant. Et absolument passionnant!

Du coup, regardé « The Importance of Being Earnest », la version ciné avec Colin Firth et Rupert Everett. Incroyable: presque chaque réplique est « culte ». La bio explique que pressé par le temps et les dettes, Wilde écrivit très vite cette pièce, dernier chef-d »oeuvre, et utilisa peut-être pour cela des citations de lui-même, de ses réparties dans des soirées, notées par un ami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *