#1443

Arrivant dans les couloirs lisses et gris qui mènent à la ligne 14, j’ai croisé le Père Noël. Vraiment le Père Noël: gros, barbe et cheveux blancs aussi abondant que bien peignés, et tout vêtu de rouge pétant. Un bagage à ses pieds, le Père Noël comptait sa main dans le creux de sa main épaisse: il n’y avait certainement pas assez pour s’acheter un billet pour le Pôle nord — si tant est que le métropolitain y conduise car, nonobstant le frimas parisien, tout de même, le pôle est encore loin de ce nord-là.

1 réflexion sur « #1443 »

  1. « Comptait sa main »?

    Accessoirement, c’est ptêt de ça dont il s’agissait, quand ils évoquaient le prolongement de la ligne 14? Direction: le pôle nord?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *