#1557

Ce matin, un ami m’écrit que « décidément, la nuit porte conseil. » Ah bon? Jean-Pierre Andrevon a maigri, il va y avoir une guerre civile à la campagne derrière chez lui, et un jeune homme va acquérir des super-pouvoirs en devenant végétarien? Non, parce que c’est de ça que j’ai rêvé, cette nuit… Ah, et puis les parois de ma cuisine tombaient, aussi.

3 réflexions sur « #1557 »

  1. La nuit, c’est généralement le royaume du grand n’importe quoi. Le subconscient me fait penser au débarras rempli de vieux bordel que l’on ose pas ouvrir de peur que des choses nous sautent à la figure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *