#1775

Fini de regarder les six épisodes du nouveau Prisoner américain. Moué, tout ça pour ça? L’esthétique est intéressante, Ian McKellen formidable, le môme très agréable à regarder, mais… la résolution est terriblement plate. Le concept est désamorcé par le fait qu’il ne s’agit pas d’un complot gouvernemental (services secrets) mais juste d’une entreprise privée ; et par les visées finalement humanitaires du boss de la boîte, à la fin. Bref, une fois encore les studios américains nous livrent un remake idéologiquement émasculé, une réécriture clinquante mais inoffensive.

3 réflexions sur « #1775 »

  1. Ah tiens une série remake qui m'avait échappée.

    Dans un autre genre, et bien plus recommandable (notamment par le jeu de son acteur principal James Nesbitt – le pasteur du film Bloody Sunday de Greengrass -), il y a la très courte série Jekyll, variation sur le mythe de Dr Jekyll et Mr Hyde qui est franchement recommandable.

  2. et en plus numéro 6 est amnésique ! au cul sa résistance, le pauvre petiot est perdu… alalala, quel gâchis (très chouette direction artistique néanmoins…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *