#1832

Toujours occupé, toujours maussade, marre de ce début d’année plein de tracas — mais le temps redevient beau, du soleil ces derniers jours pour remettre du baume au coeur. En fin de journée, aujourd’hui, un ciel véritablement splendide. Moment précieux de contemplation.

L’autre matin j’ai rêvé que je vivais dans mon appartement comme d’hab, mais… une belle lumière bleutée coulait par la fenêtre du salon, éclatante, et lorsque je suis allé admirer le paysage c’est celui de Paris qui s’étalait devant mes yeux, soudain mon appart avait été transporté sur les Buttes Chaumont. I wish.

2 réflexions sur « #1832 »

Répondre à Jean-Paul Jennequin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *