#1913

Miracle, il ne fait pas une chaleur atroce. Touchons du bois. J’en ai profité pour un peu me promener, hier, devant boire un coup avec un copain traducteur de passage. Curieusement, autant j’adore voyager et être « sur les routes » me plaît beaucoup, autant une fois chez moi je n’en sors guère. Trop peu, sans doute. Enfin, l’occasion était bonne aussi de pousser jusqu’aux environs de Perrache, afin d’aller prendre en photo la façade de l’hôtel où Sherlock Holmes séjourna en 1877. Si, si. Car je commence à travailler un peu sur la mise en page de Sherlock Holmes, une vie, avant de me lancer à fond dans celles du Bibliothèque rouge sur Nestor Burma, du Miroir sur Alan Moore et de finir le Rouge sur les polars provençaux. Mois d’août bien occupé en perspective.

Commencé la lecture de The Man Who Was Thursday de G. K. Chesterton — depuis le temps que Colin et Calvo m’en disaient monts et merveilles, l’était temps. C’est absolument délicieux, un style d’une finesse réjouissante, un imaginaire très drôle. Et les nouvelles couv de chez Penguin Red Classics sont à tomber…

3 réflexions sur « #1913 »

  1. André,

    J'ai fait une très belle ballade lyonnaise l'autre jour, de Saint-Jean à Ainay en passant par St-Just, Sainte-Foy, La Mul' et le quai Jean-Jacques Rousseau désolé car fermé depuis un an(la colline s'effondre!). A refaire la semaine prochaine!

    Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *