#1925

Lectures du moment : Histoire du snobisme de Frédéric Rouvillois, et Maigret s’amuse de Simenon. Le premier à la fois parce que je m’y reconnais ainsi qu’un mien futur-ex-coloc ; et parce qu’un peu pour la bio de Holmes et beaucoup pour la bio de Lupin, c’est utile et instructif. Et fort amusant. Le second parce que m’étant délecté de l’Agence O j’ai eu envie de continuer dans le toujours délicieux Simenon. Et c’est là lecture de saison : Maigret a pris 17 jours de vacances, en août, ses premiers congés depuis trois ans, et il flâne avec son épouse dans Paris désert, prend le temps de vivre, s’amuse à suivre une enquête par le seul biais de la presse quotidienne.

Visionnages du moment : la série teen anglaise Skins ; vu les deux premières saisons, la deuxième est un peu trop mélodramatique, mais ça reste très amusant, incroyablement trash — jamais en France on aurait simplement le droit de diffuser une série pareille. Skins me plaît autant que, il y a quelques années, Queer As Folk (l’original anglais), dans un esprit semblable. Vu aussi la première saison des Misfits, qui est un réjouissant Skins-like avec des super-pouvoirs. Commencé Grandma’s House, au format assez étrange, entre sitcom et série classique, où le jeune présentateur Simon Amstel (co-scénariste de l’épisode le plus barré de Skins, celui en Russie) se met en scène, ça a l’air bien amusant. Par curiosité plutôt historique, j’ai aussi vu quelques épisodes de vieilles séries de la BBC, ambiance noir et blanc, ou couleurs délavées : Maigret (les intrigues de Simenon à la sauce anglaise, étrange décalage), Paul Temple (un détective de la radio, adaptation télé plutôt médiocre), les Famous Five (d’après Enid Blyton, formidablement fidèle), J. G. Reeder (d’après Edgar Walace, très bon), quelques « rivaux de Sherlock Holmes » (dont le Carnacki)…

3 réflexions sur « #1925 »

  1. Non, jamais, Skins, à la télé française.

    Ah, ben si, tiens, c'est sur Canal que je l'ai regardée (« Mais Canal, c'est pas la télé françaiseu… » Ouais, ouais…). Et je suis mitigé. C'est quand même hénaurme. Les cons y sont astronomiquement cons (même pas de loin crédibles) et les mésaventures sont du fantasme ado à jet brut. Accessoirement, on peut se demander s'ils vont jamais en classe, mais bon.

    Je regarde, ça me fait voir des bouts de Bristol (le point de rassemblement était la pelouse devant la mairie pour les deux premières saisons, c'est désormais le parc au pied de la Cabot Tower), mais je me perds un peu en conjectures. C'est pas un témoignage réaliste sur les jeunes, c'est pas une comédie, c'est… je sais pas: un truc foutoir pas maîtrisé qui part dans tous les sens.

    En revanche, certains acteurs sont très bons. Plus dans le premier casting que dans le second, il me semble.

  2. Ben oui c'est diffusé à la télé française! Pourquoi en France on aurait pas le droit de diffuser une série pareille? Il y a vraiment peu de choses qui sont interdites à la télé dans notre pays! Hélas! Et il y a même eu une critique assez favorables de la plupart des journaux français.

    Moi je déteste cette série que je trouve vraiment trop trash justement. Et puis les aventures d'ados ça me barbe terriblement! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *