#1944

Longtemps, j’ai eu comme fort agréable tradition d’aller à la Braderie de Lille, chaque début septembre, pour chiner de par les rues de la capitale nordique. Je faisais cela avec plein de copains, et je me faisais souvent — gentiment — moquer de moi parce que je cherchais notamment des Mickey Parade (les vieux avec du Carpa et du Bottaro) et… des Fantômette, dans leur édition cartonnée à la Bibliothèque rose (pas les souples, fi donc). Et mine de rien j’ai constitué ainsi presque toute la collection des exploits de la justicière de Framboisy.

Ce matin, au courrier: mon idole d’enfance qui m’écrit! Une lettre de Georges Chaulet lui-même, s’enquérant de la disponibilité du Dico des héros. Georges Chaulet, l’auteur de Fantômette. Sapristi! Je crois que je vais encadrer cette lettre. (Et je lui ai offert l’ouvrage, eh, tout de même: justement j’y dis énormément de bien de son héroïne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *