#2246

C’est ce que l’on appelle une édition augmentée et réécrite: la première bio d’Hercule Poirot que j’avais fait avec le professeur Mauméjean (parue fin 2006 et promptement épuisée) pesait 245 000 signes. La nouvelle, que nous achevons cette semaine, pèse plus de 600 000 signes. We aim to please, sir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.