#2260

Bonheur, il fait presque froid… Étrange temps, où l’on passe de la grande chaleur à une pluie froide et drue, dans un fracas de ciel tombant sur nos têtes.

Ces deux prochains jours, bouclage de Fiction tome 15 en compagnie de Jean-Jacques Régnier, rituel deux fois l’an. Puis une réunion éditoriale. J’ai fini un papier sur Mayfair 1920 et de brèves vacances s’approchent. Après une délicieuse cure de Wodehouse, je commence à relire les Christopher Fowler, la série des « Bryant and May », lamentablement non traduite en français, savez pas c’que vous perdez de bon. Pure littérature de et sur Londres. Le premier se déroule sous le Blitz.

Les commentaires du blog ne fonctionnent toujours pas, c’est idiot. Est-ce parce que je n’ai pas envie de donner des titres à mes billets? Zut, quoi, c’est un journal, depuis quand on met autre chose que la date, pour une entrée de journal?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *