#2385

Allons donc, ne rien faire un dimanche ? Vous avouerai-je que je suis presque incapable de ne rien faire ? L’ennui me guetterai aussitôt, un philosophe de ma connaissance parlerait de « quotidienneté affairée », mais justement pas tant que cela, j’essaye de mener mes affaires dans le calme, sans hâte excessive mais en continu. Le dimanche également, donc. Hier un démarcheur téléphonique pour Canal+ semblait un rien interloqué que je lui assène que la télé ne m’intéresse pas. Eh bien quoi, mon horizon à moi, ce sont les livres. Bref, aujourd’hui, j’ai fait de la gestion d’écrivain : dossier de demande de bourse d’écriture, proposition d’album jeunesse à un éditeur, courrier à mon éditrice chez Hachette pour lui soumettre un nouveau projet discuté avec Colin, proposition d’essai psychogéo à un éditeur, soumission d’un roman à encore un autre éditeur… Une journée à lancer des « hameçons », en quelque sorte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *