#2418

C’est amusant, cette période des « dernières fois » : tiens, c’est peut-être la dernière fois que je rentre dans cette boulangerie, tiens je ne rachèterai sans doute plus de thé ici… Clac un cordage, clac un autre, les amarres du quotidien sont coupés tranquillement, l’un après l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *