#2450

Cocasse et paradoxale situation hier, jour de pendaison de crémaillère. Comme je ne veux pas que, pour l’instant, les chattes sortent dehors — attendant pour cela que le jardin soit installé et palissadé —, j’avais tenté de les enfermer dans la chambre mais, deux des félines ayant perfectionné l’art du bond sur clenche, ce fut en vain. Mes invités, de bonne composition et d’un mouvement bien concerté, refluèrent donc vers ma terrasse, laissant les chats à l’intérieur. En quelque sorte, nous nous enfermâmes à l’extérieur, sous le beau soleil neuf.

1888505_3911342477254_18080509_n

1 réflexion sur « #2450 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *