#2273

93 ans c’est un bel âge, bien sûr. Malgré tout je ne peux pas m’empêcher de ressentir un véritable chagrin à l’annonce de la disparition de Patrick Macnee. Voilà un monsieur qui fait profondément partie de mon imaginaire ; je crois que si je suis tant anglophile, c’est en grande partie de sa faute. Je me sens un peu orphelin, soudain. Il y a comme ça quelques décès que je redoute, un autre est celui du poète Jacques Réda, également très âgé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *