#2346

L’esprit joue des tours étranges. Hier soir, me sentant particulièrement fatigué, je monte péniblement me coucher, j’éteins et… je pense à un truc très triste, auquel je n’avais aucune raison de penser! Bon, rapidement j’ai rallumé, repris un Rex Stout et lu une vingtaine de minutes, le temps que cette humeur fâcheuse s’apaise. Et j’ai très bien dormi, merci m’sieur Stout.

Dernières lectures, donc : Where There’s a Will et Not Quite Dead Enough de Rex Stout, deux Nero Wolfe encore ; le deuxième se déroulant durant la guerre, alors qu’Archie est un major de l’armée américaine. Souvenirs de lectures de jeunesse, toujours. Et puis tout de même un roman récent : Sorcerer to the Crown de Zen Cho, une jeune autrice malaisienne qui publie en Angleterre. Il s’agit d’une fantasy « régence », quelque part entre les romans épistolaires de Wrede & Stevermer et les steampunkeries de Gail Carriger, avec un brin d’influence sans doute de Susanna Clarke – donc léger, amusant, inventif, très distrayant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *