#2586

Nous avons nommé cela le Club de l’Hydre : un petit groupe de fins connaisseurs et amateurs des littératures de l’imaginaire, des images qui bougent et de celles qui sont en cases, se réunit quelque part dans la nuit bordelaise le premier lundi de chaque mois et c’est fort agréable. Hier soir c’était à mon domicile que cette société pas si secrète et de bonne compagnie se donna rendez-vous pour explorer les mystères de la confiture banane-rhum, entre autres artefacts inconnus du vulgaire, en tenant de savanturières et distinguées considérations. Ce fut plaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *