#2600

Il y a maintenant longtemps de cela, je pensais que je n’aimais pas le jazz. Et puis un gamin d’à peine 18 piges prénommé Olivier débarqua chez moi avec ses certitudes philosophiques, ses doutes existentiels et ses centaines de CD…. parmi lesquels, un truc gravé étrange, intitulé A Love Supreme, qui ne tarda pas à me fasciner… Tout cela pour dire que pour moi, John Coltrane (avant ses dernières expérimentations) demeure le feel-good absolu, le bonheur doux et chaud, la comfort-music par excellence… (Giant Steps sur la platine vinyle)

1 réflexion sur « #2600 »

  1. Si tous ceux qui n’aimaient pas le jazz à cause d’une vague musicale hyper intellectualisée (pour moi) se donnaient la main, tous ces nouveaux amoureux de sons en fête feraient une belle ribambelle. Je serais de la ronde. ^^
    Sinon, c’est quoi ce bordel dans ta numérotation épistolaire depuis un moment ?! (les #25..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *