#2688

J’avais hésité, ce matin, redoutant le bleu écrasant du ciel, mais me suis tout de même rendu à la brocante dominicale. Sous le regard brûlant du soleil et celui protégé de verres sombres de Patrick j’ai donc acquis quelques polars jeunesse, une série de fantasy par Moka, trois Super Picsou Géant (oui il m’en manque encore) et une Assiette au beurre en parfait état, le numéro de Guillaume sur l’espace (en fait un futur de dirigeables) que j’avais déjà mais incomplet et abîmé. La cervelle encore bien tapissée d’images des Highlands, je lis un « nature writing » sur ces paysages-là et repense à la plage de Durness, si loin, alors qu’un train emplit un instant mon espace sonore, métallique et minéral au lieu de la respiration marine dont je me souviens, et sonne deux notes de sa corne ferroviaire.

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *