#2774

En bande dessinée également, je suis beaucoup dans la relecture. Effet de l’âge bien sûr, et d’une mémoire friable, qui font que j’éprouve le désir de redécouvrir pour me refaire une opinion, remettre à jour mes sentiments sur ces œuvres. Effet aussi des « intégrales » de patrimoine. Ces derniers temps, j’ai pas mal picoré dans ce qui n’est pas mon domaine favori : inconditionnel de la bédé « gros nez », j’ai pourtant souhaité me replonger dans le versant graphiquement plus réaliste ; Bob Morane, Jean Valhardi, Guy Lefranc, Ric Hochet… Et dans ces trois derniers cas, surtout, ces relectures ont rejoint mon goût pour le polar vintage, le « vieillot » dans son jus. Les premiers Lefranc sont délicieusement rétro, ce qui leur confère je trouve un surcroît d’intérêt, une forme de patine. Les premiers Ric Hochet ont une fraîcheur qui passe bien (les premiers, hein ?!), et les Valhardi des années 50 sont entraînant, en dépit du style de Jijé dont l’instabilité graphique me gêne un peu, je préfère les Paape (sacrilège ?). Tout cela est « poussiéreux », oui, comme une certaine littérature populaire, et s’apprécie de même, dans son contexte.

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *