#2846

L’une des meilleures librairies que je connaisse se situe dans une gare. Cela peut sembler étonnant car, en France, les librairies de gare sont devenues ces choses tristes et purement commerciales que sont les Relay ; presse, best-sellers et barres chocolatées. Mais celle-ci se trouve à Londres, dans la gare de St Pancras. Tout d’abord nommée Hatchards (la grande librairie indépendante de Piccadilly, plus ancienne de la capitale britannique), elle devint ensuite un Foyles (la grande librairie indépendante de Charing Cross Road), toujours aussi minuscule, sans rien perdre de son caractère et de sa qualité. Elle se situait à côté des arches de brique de l’entrée niveau métro — maintenant elle s’est agrandie et a migré à l’autre bout de la galerie, mais elle est toujours aussi recommandable. C’est sur une table de cette boutique qu’un jour j’ai remarqué un livre intitulé Weeds — un livre sur les mauvaises herbes ? Ce fut mon premier doigt dans l’engrenage du « nature writing » à l’anglaise, ce genre littéraire singulier entre l’essai, la psychogéographie et la poésie en prose — de la poésie en prise (avec le réel). Lors de mon dernier séjour, il y a quelques semaines, mon dernier achat fut encore dans cette librairie, un essai sur les parkings de supermarchés — et le libraire en caisse de me dire son enthousiasme pour cet ouvrage. Il avait raison, et j’entame un autre du même auteur sur les marais de Londres. Ce sont mes lectures de calme, de retrait, mes déambulations immobiles.

1 réflexion sur « #2846 »

  1. bonjour andre-françois tes commentaires sur les librairies de gare m’interpelle.
    J’ai travaillé dix ans en tant que gérant de « relay » en partie à la gare de lyon à Paris*. Relay n’avait pas vocation à etre librairie mais avant tout marchand de journaux. Les points de vente spécialisés sont des relay ‘livres » ou de littérature de « gare »(comme les fameux romans de gare) du best-seller c’est vrai ,seul objectif de la filiale « hachette »,et les relay « payot » là c’est un peu mieux l’esprit.
    Ta comparaison avec Londres est juste mais les gares de france n’ont pas le meme objectif capitaliste.Tout ca pour dire que hachette relay n’est pas , loin de là, la boite idéale pour le livre. Tu n’en a pas idée…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *