#2863

Pas bêcheur, le mimosa se fiche bien de son aspect dégingandé, qui au bout de ses longs doigts offre ses bouquets de lumière, étincelles d’un jaune vibrant, qu’une rencontre de hasard avec le buisson d’en dessous, dru et sombre, les fait contraster avec le mauve délicat des fleurs de la savourée. À leur pied, la houle des capucines roule ses vagues plates et lance quelque tentacules nouveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *