#2763

Depuis que je suis (de nouveau) Bordelais, chaque fois m’émerveillent les vols de grues. En ce moment, il y en a plein, mais lorsque je suis sorti tout à l’heure, le spectacle était encore plus sidérant : les oiseaux se trouvaient tellement bas sur la ville que pour la première fois, au lieu d’admirer une flèche d’accents circonflexes passer dans le bleu du ciel, j’ai distinctement discerné les plumages blanc et gris. Vous m’excuserez de n’avoir pas pris le temps d’une photo, j’étais bien trop occupé à bâiller aux grues, si j’ose m’exprimer ainsi.

#2742

Ce matin, je me suis levé trrrrès tôt. Non, mais alors, vraiment trrrrès tôt : vers 6h du matin. Pour aller faire une présentation des Moutons électriques à des bibliothécaires de la région de Saintes, en compagnie de mon gentil confrère de chez Monsieur Toussaint Louverture, le tout organisé par ma camarade d’études, Emma. Et c’était très bien, c’est pas ça, mais bon, 6h c’est… tôt. Et j’ai encore coincé quelque part dans la mémoire, le souvenir un peu halluciné d’une boule d’un jaune citron, vive et brouillée, éclaboussant soudain le bas du ciel, derrière la vitre du train, en plein cœur d’un paysage de bleu roi et d’une brume grisâtre, rayés des stries d’ombre profonde des arbres. Un peu avant 9h du matin. La Saintonge en hiver, y’a pas, c’est du post-apo.

#2720

Une étrange roseur c’était emparée du ciel hier soir, lumineuse et vibrante du côté du couchant et de l’autre baignant la ville dans un coton rosâtre qui plongea vite en un violacé trouble alors que les nuées les plus hautes se voilaient encore d’un tendre rose qui se diffusa partout avant de céder à la nuit dans des zébrures brûlantes. On respirait du rose.