#3005

Nous avons l’habitude de ne pas les voir, notre vision ordinaire occultant ces éléments inesthétiques mais relativement fins… Mais dès lors que le jeu des nuages ou un hasard d’observation remet en avant les fils du téléphone, ceux des câbles et autres fatras électriques, sans compter les antennes de la télévision hertzienne… bon sang que tout cela est vilain, minable et mal fichu ! Le maire Juppé avait obtenu le développement de tramways sans caténaires mais jamais personne n’a régulé le désordre de tous ces fils qui tissent un réseau désordonné et brouillon au-dessus des rues, sur les façades et au bord des toitures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.