#801

Lisant une nouvelle d’Elizabeth Hand (à paraître dans le Fantasy & Science Fiction d’octobre), j’y trouve matière à une citation qui me fait beaucoup penser au mauvais rêve m’ayant tiré des bras de Morphée ce matin — du cyber cauchemar? So hi-tech of me!

« Everything was in the letters; only of course they weren’t actual letters but bits of information, code, electrical sparks; like neurotransmitters leaping the chasm between synapses. When I dreamed of you, I dreamed of your name shining in the middle of a computer screen like a ripple in still water. Even in dreams I couldn’t touch you: my fingers would hover above your face and you’d fragment into jots of gray and black and silver. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *