#1504

Achats culturels: le nouvel album de Jean-Phillipe Goude (grave et beau, tellement beau) et le DVD de Peur(s) du noir. N’allant quasi jamais au ciné (trop cher, trop loin, flemme) je n’avais pas fait exception non plus pour ce film, mais l’attendais avec pas mal d’impatience… et ne suis pas déçu, ô non. Mamma mia, c’est même su-per-be. Autant un DVD du même acabit que j’avais acheté en début d’année (j’sais plus le titre, je l’ai prêté) allait du médiocre au lamentable, avec comme seule exception la première séquence, d’après François Avril (où c’était fidèle au trait de l’artiste et où ça bougeait à peu près), autant donc cette fois c’est waouh! Blutch impec, Burns totalement Burns, Mattotti tout simplement renversant. Y’a que la séquence par Marie Caillou sur scénario de Slocombe qui ne m’a pas réellement séduit. Mais je n’ai jamais aimé les trips de Slocombe. Quant aux séquences intermédiaires de Disciullo, abstraites et admirablement contées par Nicole Garcia, elles sont surprenantes, marrantes comme tout et d’un réjouissant politiquement incorrect! (ah, le coup du centre gauche). Tout ce film est d’ailleurs plus souvent drôle que véritablement effrayant, en définitive, même si c’est sur le mode soit ironique soit tendre.

5 réflexions sur « #1504 »

  1. Je me souviens avoir été incomplètement séduit par « Peur(s) du noir ». Certains des courts étaient superbes (l’histoire du gosse bouffé par un chien, le conte japonais), d’autres extrêmement moches mais avec un chouette scénar (la très cronenbergienne histoire du jeune homme contaminé par une sorte d’insecte parasite), les autres ne m’ont pas marqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *