#1857

Je suis la majeure partie du temps très occupé, certes, mais en ce moment, je suis même limite débordé. N’arrangea pas les choses d’être en signature aux Quais du polar durant trois jours — pour une libraire qui n’avait pas jugé bon de prendre autre chose que mon polar jeunesse, et avec une affluence terriblement molle, du fait du beau temps dehors. Une trentaine de dédicaces, c’est déjà ça mais c’est quand même bien peu. Et puis je file samedi à Lille (journée steampunk) puis à Valenciennes (marathon d’écriture Sherlock Holmes avec l’ami Mauméjean), toute la semaine. C’est chouette, je suis très excité à la perspective de bosser de manière aussi concentrée, ces séjours chez le professeur X sont toujours très fructueux, mais en attendant ça me « speede » le reste de mon emploi du temps.

Niveau lectures, toujours du steampunk: Soulless de Gail Carriger, très amusant, proche d’une Barbara Hambly mais en plus déjanté encore — Sylvie Denis vient de le traduire pour Orbit. C’est de la bit-lit sur fond steampunk, avec une forte dose de second degré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *