#2012

Wow. Il fait beau. Ça sent le printemps. Bonheur ! Dès qu’il fait bon et qu’il y a du vent, avec un complet ciel bleu, j’ai tendance à penser à la mer… Et avec les claquements du drapeau en haut de la grue, la synesthésie est encore plus prégnante. Manque le bruit des vagues…

Je m’éclate vraiment à travailler sur Psychogéographie !, mais suis juste un brin agacé d’être en retard sur plusieurs choses, et trop souvent fatigué le soir. Encore trop occupé, quoi. Limite burn out, même que. Sortie de l’hiver + beaucoup de boulot, c’est rude. Du coup, la tête pleine de textes, je n’arrive plus à lire de romans. Je dévore des tonnes de comic books, à la place. Ça me change de rythme et d’univers, j’aime. Ainsi me suis-je enquillé coup sur coup l’intégrale des Starman, des Sandman (et dérivés), des Sandman Mystery Theatre, une portion des Nexus, les Freakangels, là je me refais les Fables, avant sans doute de continuer les Lucifer

6 réflexions sur « #2012 »

  1. Ah, le Sandman de Gaiman, si on met de côté le dessin pas toujours réussi dont on parlait l'autre fois, ca reste niveau scénario un des trucs les plus dantesques du label Vertigo. Et j'aime énormément les spin off avec Death (sauf le spin off manga, qui ne m'a jamais attiré, tant le dessin est peu original).

    J'ai toujours été attiré par Sandman Mystery Theatre de Matt Wagner mais n'ai jamais saté le pas, alors qu'on en trouve un bon paquet chez mon bouquiniste fétiche.

    Ca vaut le détour ?

  2. franchement, pour moi le Sandman Mystery Theatre est l'une des meilleures BD de chez Vertigo, ever. entre polar, pulp et tradition super-héroïque, je trouve ça absolument brillant, très humain, très prenant, je n'ai que le regret qu'ils aient du arrêter faute de succès.

    pas relu le manga Death, que j'avais trouvé très faiblard. je l'avais même un peu oublié, en fait.

  3. A part l'album avec Amano, qui ne m'attirait pas, le Death manga est une des seules entorses que j'ai faite à cette série.

    J'ai rarement eu l'occasion de découvrir une série aussi intelligente, riche et onirique que Sandman, qui m'a en plus fait découvrir Gaiman.

    Je vais donc aller collecter les tomes du Mystery Theatre qui vont me tomber sous la main, même si j'imagine que les 3 volets publiés par Le Téméraire en son temps ne couvre pas toute la série.

  4. oué, le Amano ne me branche pas trop non plus, je ne l'ai pas relu. En revanche, j'adore les « dérivés » écrits par Bill Willingham (Thessaly, Taller Tales). les Sandman Myst. Th. du téméraire ne représentent qu'une portion de la série, c'est sûr, et même pas dans l'ordre – c'est je crois hélas tout ce qu'on a eu en France.

  5. Bah, si vous n'aimez pas trop l'Amano (qui est en fait une nouvelle de Gaiman juste illustrée par Amano, donc je ne vois pas vraiment le problème insurmontable à la lecture), vous pouvez tout aussi bien prendre l'adaptation bédé qu'en a faite P. Craig Russell.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *