#2274

Ces derniers jours ont été fort bousculés, occupé que je fus par plusieurs bouclages d’ouvrages — ce qui est toujours un moment un peu stressant et très absorbant. C’est donc chose faite, trois livres de la rentrée des Moutons électriques sont chez les imprimeurs. Et puis j’ai relu et corrigé le très brillant et réjouissant Apocalypses! d’Alex Nikolavitch, ce qui fait qu’en dehors d’une poignée de petits articles à relire, je suis de nouveau quasiment à jour. Je devrais donc me remettre à écrire — ces derniers jours, je ne le fis que pour ainsi dire à la sauvette, le matin et le soir, pour un petit papier pour le bulletin Remparts ou pour continuer un roman.

Mais durant ce temps, j’ai encore un peu avancé mes cogitations sur le Bibliothèque rouge de Londres. Il me faut finir d’écrire le gros chapitre sur l’ère victorienne, et j’avais encore à faire ceux sur le Blitz et sur le swinging London, les années 1960. Mais ma foi, à force de lire, de relire, et de regarder des documentaires, aussi, m’est venue l’envie de brosser un petit article sur le canal du Régent. Et un autre pas spécialement petit sur les Fifties, histoire que le portrait historique soit bien complet. La science avance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *