#2396

Pas la manière la plus « glop » de commencer une journée, en réalisant que c’est aujourd’hui, il y a un an, que Roland disparaissait.

1097955_488908847869178_2095227650_nMon oncle Jean me disait l’autre jour que je néglige mon blog et c’est assez vrai, faute d’avoir temps, énergie et, surtout, substance, à y déverser. Cette époque de l’année, c’est-à-dire l’été, n’est pas pour moi propice à être expansif. Recroquevillé dans un appartement surchauffé, je me contente de survivre à un nouvel été de mistral et de canicule, en serrant les dents. Et en bossant, malgré tout, tant bien que mal, dans le ronronnement bruyant du Dalek à climatiser (« Exclimate! Exclimate! »). Tandis que je mettais en pages le génial polar préhistorique de Tim Rey que les Moutons sortent en janvier, mon stagiaire estival maquettait la grosse anthologie sur les détectives d’antan, et commençait la numérisation d’un roman de Roland, justement, en vue de l’intégrale raisonnée de ses œuvres de jeunesse. Les imprimeurs semblant manquer de travail, nous avons également réceptionnées moult palettes de livres très en avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *