#2610

Début d’année tout en mollesse et en coton, pour moi, entre le ciel bas et gris, les averses monotones et ma propre lassitude, fatigué que je suis des peurs et pleurs de la fin d’année. Au moins ai-je perdu 3 kg, c’est déjà ça. Entre deux travaux ovins, je lis des manuscrits — un Darvel merveilleux (quelle plume), un Peneaud pétaradant et un Guillemot réjouissant (nouveaux auteurs). Suis aussi dans le deuxième The Shadow en VO, c’est fort plaisant, cette noirceur étrange. Et il ne me reste « que » cinq Achille Talon à relire, malheur de moi, hop.

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *