#2638

… il faut dire que j’insiste à caser tous les romans dans le bureau, un mur pour les polars — sur deux épaisseurs + ma collec de livres sur Londres — et la grande longueur pour tout le reste, donc forcément, à force on arrive aux limites de l’exercice — et de la pièce. Pour le moment, le « young adult » demeure également sur ces mêmes étagères, alors que la jeunesse est à l’étage. Ce grand mélange alphabétique provoque des rencontres ô combien démocratiques, du genre une belle édition du Winnie the Pooh d’A. A. Milne logé entre Steven Milhauser et David Mitchell, ou bien la suite Miyazawa-Modiano-Moorcock-Murakami avec casés en leur sein un petit Paul Morand et une fantasy animalière allemande par Erwin Moser… Foin des hiérarchies littéraires, mon premier Fleuve Noir Anticipation, Les Zwüls de Réhan de Gabriel Jan (1975), se trouve encadré par Ishiguro et les romans adultes de Tove Jansson…

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *