#2678

Bouclage d’un très, très joli roman (Margot Delorme, nouvelle autrice), c’est ce moment dans ma « vie éditoriale » où je me sens à la fois anxieux et exalté, les ultimes corrections, les derniers regards, puis ce livre partira chez l’imprimeur et il appartiendra bientôt aux libraires, aux chroniqueurs, aux lecteurs… En espérant qu’il leur plaise, à tous, mais comment plaire à tout le monde ? Je n’ai jamais appris, en 15 ans d’édition, à « m’en foutre », à n’être pas touché par les retours, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *