#2679

Lorsque l’on aime la littérature, on peut aimer les mots, les ambiances ou les histoires, par exemple (ou les trois, et bien d’autres éléments encore d’une fiction). Parmi les choses que j’aime sont les mots, cette gourmandise. Dans les deux langues que je lis, le français et l’anglais. Il y a une friandise du mot inhabituel, notamment, et rangeant des étagères (j’ai transféré les essais sur le merveilleux et la science-fiction dans une petite bibliothèque à l’étage, afin de dégager les deux ultimes rayonnages pour les romans, au bureau), je me suis souvenu d’un mot que j’adore et qui ne figure dans aucun dictionnaire : un abditoire, une petite cache agencée dans tel ou tel endroit d’un meuble. Je ne sais plus pour l’instant dans quel polar (me semble-t-il) que cet aimable néologisme avait été créé (du verbe latin abdicere ?) mais le mot m’est resté… Un mot secret pour désigner une cachette.

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *