#2684

Le frottement des feuillages dans l’air tiède, un filet intermittent de vent, le cliquetis des griffes de la chatte sur le parquet, les sifflements des martinets, la voix atone et atténuée d’une présentatrice de documentaire, un heurt assourdi, le grondement lointain d’une moto, les petits claquements des lamelles du palmier, les martinets qui se rapprochent et repartent, sifflant de plus belle, une lumière dans la cuisine, l’eau qui coule au robinet, le souffle et les frémissements dans les buissons, le plafond gris des nuages qui se bosselle et se lisse à nouveau, risque de pluie 30% dit la météo, un grondement orageux qui tourne, fendant lentement le ciel, puis celui d’un train, le vent se lève.

« Cette heure magique lorsque la lumière est une propriété de l’air. » (Paul McAuley)

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *