#2787

Le jaune vibrant des genêts à perte d’horizon. Trilles d’oiseaux et bourdonnements d’insectes saturent l’air sur le grand fond silencieux de l’azur, que viennent souligner à traits noirs quelques croassements épars (week-end chez le sieur Michel Pagel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *