#2774

Ce matin sous un ciel lacté d’une bruine perçante, la Garonne prenait le beige tendre d’un lait de noisette, plane et vaste, et les nouvelles pyramides au-dessus des arbres de l’autre rive se gommaient dans la lumière diffuse.

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *