#2886

Day five ? Le coin d’Ursula Le Guin (qui semble étrangement avoir perdu son middle name K. ses dernières années) et de Fritz Leiber (et de Selma Lagerlöf, donc, et de la magnifique traduction moderne du Guépard de Lampedusa). Mais que le camarade PM se rassure, je prends les devants : oui il manque Our Lady of Darkness, mais c’est parce que je l’ai prêté à Mérédith qui a du mal à rendre les livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *