#2634

Été retirer à la mairie mon nouveau passeport, en vue des voyages en Angleterre et en Écosse prévus cette année (déplacements professionnels !). Mais il doit y avoir une erreur car à en juger par ce qu’il reste de ma photo après leur traitement à la noix, il s’agit certainement du passeport d’un bandit corse. C’est bô la technocratie.

#2629

Accident domestique presque lovecraftien : j’avais entendu à l’étage comme un glissement, auquel je n’avais guère prêté attention, les chattes se trouvant là-haut toutes les trois. Et patatra ! Quelques heures plus tard, un fracas, un cadre est-il tombé, une étagère de livres ? Mais non: sur le palier git une grande chose verte, dans un désordre de tentacules froissés. Certains, tranchés net, suppurent un liquide gluant, des filets de bave s’étirent sur les plaies, un tentacule a même chut dans l’escalier. Horreur, malheur : c’est la grande aloe vera qui est tombée.

#2628

Paraît que c’est le jour de la marmotte? Me suis levé à presque 10h, après une nouvelle nuit insomniaque. Groumpf. Bon, grippe, finie. Lumbago, fini. Porte, blindée. Trump, toujours président. Macron, aussi. Mais il fait beau, semble-t-il.

#2614

Face à un monde méchant (ma chaudière est froidement tombée en panne), une dominicale matinée de retour en enfance, avec lecture d’Achille Talon en écoutant du Vivaldi – oui je sais, Vivaldi c’est un peu devenu la variétoche du classique, m’en fiche, moi il me mets toujours du soleil au cœur, ou pour parler comme ce musicien croate ou vénézuélien copain de papa Talon, « providentialiste figure calorifère dans pitoyable océan de tristesse »…